La fête bat son plein au Français

  Alors qu’elle nous a habitués à de grands classiques et des mises en scène plutôt académiques, la comédie Française tend de plus en plus à bousculer les codes. À l’ère où de jeunes metteurs en scène jouent avec les procédés, les technologies et la durée de leurs spectacles, la reine mère est, elle aussi, obligée d’aller de l’avant dans notre époque de renouveau.

  Avec La règle du jeu, Christiane Jatahy adapte sur les planches un film-chef-d-œuvre de 1939, lui-même résolument moderne. La bourgeoisie y est disséquée et révélée dans ce qu’elle a de plus insincère et artificieux. Le moins que l’on puisse dire est que la metteure en scène relève le défi et offre à la comédie Française une pièce aussi rocambolesque qu’inédite.

   Robert est le propriétaire d’un manoir et organise en l’honneur du navigateur André Jurieux une grande soirée pour le moins « gratinée ». En effet, ce dernier vient de réaliser l’exploit de la traversée de la Méditerranée, et pour l’occasion : petits fours,  champagne, déguisements…La soirée vire presque à l’orgiaque. Mais, malgré tous les efforts de l’hôte, les petites histoires des uns et des autres vont peu à peu faire surface, entraînant irrémédiablement la soirée dans un règlement de compte général.

  Si les lignes directrices de l’histoire et sa morale restent intactes, la technologie du XXIème siècle ainsi que l’extrême liberté qu’acquiert le théâtre apportent  un vent de fraîcheur, tant à l’œuvre qu’à l’institution où elle se joue. Sans trop vendre ni trahir la pièce, on peut citer l’utilisation du film les vingt premières minutes. Lors de cette projection et par la suite, le spectateur va se laisser guider dans les entrailles de la maison de Molière. Cette dernière est effeuillée, explorée et montrée sous un tout nouveau jour. Notons également le lien que tissent les acteurs avec le public grâce à l’adaptation des dialogues et la mise en scène, du jamais vu pour moi salle Richelieu.

  Plus la soirée vire au drame, plus le spectateur est impliqué, plus il pénètre les lieux et l’intimité des personnages. On se laisse porter de rebondissement en rebondissement et avons tout le loisir de juger les sourires de façade, les courbettes et les bonnes manières qui recèlent bon nombre de secrets bien gardés et de réalités plus sombres. Jeremy Lopez et Suliane Brahim forment décidément un tandem brillant, on ne voit qu’eux tant ils crèvent l’écran et la scène. Inutile de dire que tous les acteurs excellent, mention spéciale cependant à Serge Bagdassarian, divin.

La règle du jeu, d’après le scenario de Jean Renoir, version scénique, réalisation et mise en scène de Christiane Jatahy. A la comédie Française, salle Richelieu jusqu’au 15 Juin 2017. Réservations au 01 44 58 15 15 ou au lien suivant : https://www.comedie-francaise.fr/spectacle-comedie-francaise.php?spid=1546&id=517

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s